bandeau imageDRDJSCS Centre-Val de Loire, Loiret

DRDJSCS Centre-Val de Loire, Loiret

Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
Newsletter
Retour à la page d'accueil

PRIPI 2010-2012

Article Intégration des populations immigrées 31/01/2011

Selon le recensement 2006, 143 114 personnes immigrées vivent en région Centre. La majeure partie de ces habitants ont vocation à devenir français, la naturalisation étant l’aboutissement naturel du parcours d’intégration.
La politique d’intégration est territorialisée grâce aux programmes régionaux et départementaux des populations - PRIPI - qui déploient des actions adaptées à la situation locale.

L’intégration est un processus qui se prépare dès le pays d’origine et se prolonge dans les années qui suivent l’arrivée sur le territoire national. Elle nécessite un engagement réciproque du pays d’accueil et du migrant. Afin de favoriser l’intégration des étrangers autorisés à s’installer durablement en France, le gouvernement a décidé en 2003 la mise en oeuvre d’un service public de l’accueil assuré par l’office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) et par la signature d’un contrat d’accueil d’intégration (CAI). Ce contrat permet à ses signataires de bénéficier de formations destinées à favoriser leur apprentissage linguistique et leur intégration dans la société française. Il s’adresse à tout étranger autorisé à s’installer durablement sur le territoire français.

97 738 personnes en ont bénéficié en 2009, 2 763 pour la région Centre.

Bien que la Région Centre ne constitue pas une terre d’immigration importante, elle a connu un apport significatif de populations étrangères et constitue une zone de passage. Plus récemment, des mouvements migratoires sont venus diversifier les caractéristiques des populations accueillies et élargir le champ des réponses à apporter.

Au-delà du contrat d’accueil et d’intégration généralisé à tous les primo-arrivants, cette politique d’intégration est en mesure de s’appuyer sur plusieurs dispositifs, par exemple : l’opération « ouvrir l’école aux parents », le « label diversité », les accords avec les branches professionnelles et les acteurs du monde économique, le réseau des agents de développement local pour l’intégration ainsi que les prix de l’intégration et de soutien à l’intégration.

La circulaire du 28 janvier 2010 invite à la réalisation de nouveaux PRIPI pour la période 2010-2012, lesquels doivent être l’occasion de donner un nouvel élan à la politique publique d’intégration des migrants, et d’y associer de façon plus large tous les acteurs locaux, à partir d’une analyse territorialisée des situations et des besoins.

Le PRIPI de la Région Centre, dont le contenu est le fruit d’un travail partenarial mené sous l’impulsion de la direction régionale de la jeunesse, des sports, et de la cohésion sociale, se veut un document de référence incitant les acteurs concernés, conformément aux orientations ministérielles, à oeuvrer ensemble pour que les objectifs qu’il définit soient atteints et que les préconisations qu’il comporte soient suivies d’effet.

Pour consulter le PRIPI 2010 - 2012 en région Centre :

PRIPI - Centre - 2010/2012
(PDF – 1.6 Mo)

Pour consulter l’arrêté PRIPI :

Arrêté PRIPI
(PDF – 62.6 ko)