bandeau imageDRDJSCS Centre-Val de Loire, Loiret

DRDJSCS Centre-Val de Loire, Loiret

Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
Newsletter
Retour à la page d'accueil

Le DIPS, qu’est ce que c’est ?

Article Le Dispositif d’Inclusion Sociale par le Sport (DIPS) 2/10/2015

Télécharger ici la plaquette
de présentation du DIPS

Plaquette de présentation du DIPS
(PDF – 878.4 ko)

Contexte institutionnel

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale (PPLPIS) adopté par le Gouvernement lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions le 21 janvier 2013 énonce la nécessité de favoriser l’accès aux sports et aux loisirs pour les familles vulnérables en intégrant l’accompagnement des personnes en situation d’exclusion.

Les Directives Nationales d’Orientation (DNO) 2013 et 2014 affichent entre autres comme priorité la correction des inégalités d’accès à la pratique sportive, dans le but de favoriser l’accès aux publics les plus éloignés de la pratique sportive, dont les publics vulnérables.

Dans cette même dynamique, la Directrice Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale du Centre-Val de Loire souhaite « faire du sport en région Centre-Val de Loire un vecteur de cohésion sociale, accompagner le développement des Activités Physiques et Sportives (APS) pour tous, et pour tous les âges, en favorisant la lutte contre les inégalités d’accès aux pratiques sportives ».

Présentation du dispositif

Ce projet mené en collaboration avec les six DDCS/PP de la région, le comité régional UFOLEP et ses comités départementaux, le comité départemental d’éducation physique et de gymnastique volontaire d’Eure-et-Loir et deux centres équestres du Cher visait à structurer une offre d’activités physiques et sportives (APS) à destination des personnes accueillies au sein des différentes structures d’accueil, d’hébergement et d’insertion (AHI) sur l’ensemble de la région.

Un pilotage départemental du dispositif a été souhaitable afin de répondre au mieux aux besoins des établissements sociaux et des résidents.

Le colloque territorial « inclusion sociale par le sport » qui a lieu mardi 16 juin 2015 marque la fin de l’expérimentation du DIPS mis en place en septembre 2014 sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire.

Objectif

L’objectif du DIPS est de proposer des créneaux sportifs réguliers en direction des personnes accueillis dans l’ensemble des établissements sociaux de la région Centre-Val de Loire et sur l’ensemble des départements pour faciliter leur insertion dans la société et l’accès aux soins.

Enjeux

Pour les personnes en situation d’exclusion, ce projet expérimental représente une opportunité de :
• Se mettre ou remettre en activité,
• Se reconstruire ou se construire pour certains,
• Retrouver un espace temps et pouvoir se projeter,
• Reprendre confiance en eux et retrouver l’estime de soi,
• Sortir du cadre habituel (s’évader),
• Créer du lien social,
Et, à terme, pourquoi pas intégrer un club sportif…

Au final, cette expérimentation doit permettre d’intégrer les pratiques sportives dans l’accompagnement global des personnes vulnérables.
Acteurs

Un groupe de travail territorial a été constitué pour coordonner le DIPS : DRJSCS, les DDCS/PP, le mouvement sportif régional, le conseil régional, l’ARS, etc.

Cette expérimentation n’a pu être menée à bien qu’avec la contribution des directeurs de structures et des équipes socio-éducatives. Aussi, la mise en place d’un tandem travailleur social (de la structure) / éducateur sportif (mis à disposition dans le cadre de cette expérimentation) était la condition sine qua non de sa réussite.

Bilan - Résultats

Depuis sa création, ce dispositif s’est traduit par l’ouverture d’une trentaine de créneaux sportifs hebdomadaires dans près de 50 établissements sociaux de la région, soit près de 300 résidents concernés toutes les semaines.

Un bilan plus que positif et une dynamique territoriale visible
• plus de 500 séances sportives,
• 53 établissements sociaux impliqués (d’autres nous sollicitent),
• 30 créneaux hebdomadaires,
• près de 600 résidents qui pratiquent,
• environ une dizaine d’éducateurs sportifs,
• plus de 1 500 participations aux séances sportives...

Orientations - Perspectives

L’année 2015 va être marquée par la fin de l’expérimentation du DIPS et surtout la pérennisation du dispositif avec l’ensemble des acteurs mobilisés sur le projet.

Des journées « DIPS » - activités sportives diverses qui réunissent l’ensemble des acteurs DIPS : établissements sociaux, acteurs sportifs, partenaires sont organisées par les départements :
- 09/06 : Ile Charlemagne dans le 45
- 10/06 : Channay sur Lathan dans le 37
- 01/07 : journée « sports de nature » dans le 41

A partir de septembre 2015
- Ouverture vers l’ensemble des établissements sociaux de la région,
- Ouverture vers d’autres fédérations affinitaires et/ou uni disciplinaires pour celles qui ont la volonté d’intervenir en direction des publics socialement défavorisés,
- Extension du dispositif vers les Quartiers Politique de la Ville (QPV) : centres sociaux, maisons des quartiers, etc.

Liste des pièces-jointes