DRDJSCS Centre-Val de Loire, Loiret

DRDJSCS Centre-Val de Loire, Loiret

Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
Newsletter
Retour à la page d'accueil

Les Cordées de la réussite

Article COHESION SOCIALE 30/04/2019

Les « cordées de la réussite » sont un dispositif mené en partenariat avec la politique de la ville visant à accroître l’ambition scolaire des jeunes lycéens et collégiens issus de milieux sociaux modestes. Leur objectif est de lever les obstacles psychologiques, sociaux et/ou culturels qui peuvent freiner l’accès des jeunes aux formations de l’enseignement supérieur et notamment aux filières d’excellence.

Elles sont constitutives d’un réseau d’établissements et de partenaires associatifs ou du monde économique qui a systématiquement à sa tête un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur (universités, grandes écoles). Le principe est d’instituer un partenariat avec des lycées « sources » relevant de l’éducation prioritaire ou des territoires de la politique de la ville.

Le partenariat se traduit par un dispositif de mise en œuvre et d’actions spécifiques :

  • Actions de tutorat (étudiants, enseignants)
  • Accompagnement scolaire
  • Aide à la construction d’un projet d’étude
  • Actions à caractère culturel
  • Actions à caractère scientifique….

L’intervention de l’Etat consiste principalement en une aide au démarrage accompagnée d’un financement de parcours pour des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Elle s’élève à 100 000€ maximum pour la création d’écoles nouvelles, et à 50 000€ maximum pour les nouveaux sites créés sous forme d’antenne à partir d’une école existante.

Grâce aux cordées de la réussite, 38% des bénéficiaires entament des études longues dans le supérieur (Université, Grandes écoles...) ; 35% entament des études courtes (BTS, IUT ...) et 19% entrent en CPGE ;

Une cordée repose sur le partenariat entre une « tête de cordée » qui peut être un établissement d’enseignement supérieur (grandes écoles, universités), des lycées avec CPGE ou STS et des établissements dits « sources » (collèges et lycées). Ces établissements sources sont implantés dans les quartiers de la politique de la ville ou des établissements de l’éducation prioritaire.

Une cordée type est composée d’un établissement du supérieur en tête de cordée et de 5 établissements sources (2 LGT, 2 collèges et un lycée avec CPGE) pour 92 élèves.

Dans le cadre d’une cordée, des actions de tutorat sont menées. Le tutorat peut être collectif ou individuel, il a lieu de façon hebdomadaire avec un étudiant tuteur d’un lycéen et un lycéen tuteur d’un collégien.

D’autre part, des activités d’ouverture culturelle et sociale peuvent être développées avec par exemple la visite de musées, d’institutions publiques ou l’organisation de conférences.

Le réseau compte désormais 116 sites déployés sur 56 départements de métropole et 4 en outre-mer. 14 338 jeunes dont 32% issus de quartiers prioritaires y ont été accueillis en 2016. Le taux de sortie en formation qualifiante ou en emploi est de 55%.
12 cordées de la réussite sont mises en place dans l’académie d’Orléans-Tours permettant à des collèges et lycées un partenariat avec les universités ou établissements de l’enseignement supérieur (Grandes Écoles, lycées à STS ou CPGE...).